Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Association pour la promotion de la culture en Val de Cisse

 LE BLOG DE UNE IDÉE EN PLUS

LE CLUB LECTURE ET LE PRIX ROBLÈS

Le CLUB LECTURE d'Une Idée en Plus depuis plusieurs années participe au PRIX ROBLÈS qui récompense un premier roman, à Blois, depuis 30 ans (ce sera la 31ème en 2021)
Les lectrices et lecteurs se sont attelés à la lecture des ouvrages retenus, dès les titres connus.

Six premiers romans sont en lice.

  • Nés de la nuit (Plon) de Caroline Audibert
  • Les aigles endormis (Gallimard)  de Danü Danquigny
  • Les Cormorans (Rivages) par Edouard Jousselin
  • Ce qu'il faut de la nuit (Manufacture des livres) de Laurent Petitmangin
  • Les Abattus (Rivages) de Noëlle Renaude
  • Le démon de la colline aux loups (Le Tripode) de Dimitri Rouchon-Bori

    La remise du prix est prévue le 18 juin, selon les conditions sanitaires en vigueur.

    Pour un résumé de chaque ouvrage, vous pouvez vous reporter à l'article de la NR qui en parle:

    "Dans Nés de la nuit de Caroline Audibert (Plon), les lecteurs auront droit à une expérience unique : se retrouver dans la tête d’un loup des Alpes. Que ressent-il dans sa tanière ? Est-il capable de s’émerveiller devant le spectacle de la nature ? L’auteure a été inspirée par son père qui fut le premier à redécouvrir un loup en France dans le Mercantour au début des années 90.
    Avec Les aigles endormis de Danü Danquigny (Gallimard), changement de genre et de décor. Nous voici projetés en Albanie à l’époque de la chute du dictateur Enver Hoxha. Mafia, trafics en tous genres, le personnage est pris dans un engrenage infernal. Le romancier, psycho-criminologue de profession, jette un regard sans concession sur ce pays méconnu.
    Les Cormorans d’Édouard Jousselin (Rivages)
    , économiste de Montargis, est un vrai roman d’aventure avec de l’amour, des trahisons, des courses-poursuites et un capitaine Moustache, ex-révolutionnaire, ultra-charismatique. Sur une île battue par les vents au large du Chili se trouve le guano qui fait la richesse de ses habitants…
    Avec Ce qu'il faut de nuit de Laurent Petitmangin (La manufacture de livres), on passe à un roman social : un père taiseux, ouvrier, militant communiste, qui élève seul ses deux fils avec beaucoup de courage.
    Dans Les abattus de Noëlle Renaude (Rivages), l'auteure retrace le parcours d’un homme que la chance fuit mais qui a le courage de s’accrocher malgré l’adversité. Autour de lui, tout dysfonctionne…
    Enfin, dans Le démon de la colline aux loups de Dimitri Rouchon-Borie (Le Tripode), c’est un homme emprisonné qui raconte la violence de son enfance dans une langue brute, malmenée mais aussi poétique. Il se bat contre ses démons mais… il subsiste de la lumière en lui."
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article